LEANDRE BASSOLE REPRESENTANT PAYS DE LA BAD RECU PAR LE MINISTRE LANCINE CONDE

14

Léandre Bassolé, le représentant pays du groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) a été reçu en audience par le Ministre Lanciné Condé de l’Economie des Finances et du Plan le vendredi 05 novembre dernier en son cabinet.

Ex-ante, le Ministre a souhaité la bienvenue à son hôte, avant l’entame des discussions entre les deux personnalités de la sphère des Finances qui ont porté sur l’étroite collaboration que la Guinée entretien avec cette haute institution bancaire africaine. Lors de cette rencontre, le Ministre n’a pas manqué de relever l’excellente qualité des relations que son pays entretien avec la Banque Africaine de Développement qui appuie de nombreux projets en Guinée.

D’ailleurs l’on se souvient qu’il y a seulement quelques années en arrière, le bureau national de la Banque Africaine de Développement en Guinée et les autorités guinéennes, avaient procédé à une  »télé-signature » d’accords de près de 3,2 millions de dollars pour trois nouveaux projets dans la numérisation, les énergies vertes et l’appui à la compétitivité de la chaîne de valeur du miel. Au nom de la BAD c’était encore Léandre Bassolé qui avait pris ces engagements à cette époque, engagements qui venaient renforcer le portefeuille actif de projets financés par la Banque dans le pays pour le porter à un montant d’engagements de quelque 556 millions de dollars.

A titre d’exemple, le projet d’appui à la compétitivité de la chaîne de valeur du miel en Guinée, financé par le Fonds Africain pour le Commerce, a pour objectif d’accroître les revenus des acteurs de cette chaîne, en particulier les femmes. Le projet doit ainsi contribuer à la restructuration des groupements apicoles de la Coopérative de production d’arachide de karité et de miel (COPRAKAM), à l’augmentation de la quantité et de la qualité du miel, au renforcement de la capacité opérationnelle et de commercialisation de la coopérative ainsi qu’à la préservation de l’écosystème des zones mellifères et l’atténuation des effets du changement climatique.

Pour le Ministre Lanciné Condé, qui est au faîte de tous ces chantiers d’investissements, il était pour lui donc, très important d’échanger avec le représentant de l’institution bancaire afin d’être sur la même longueur d’ondes pour les défis futurs qu’il faudra relever. Les deux illustres personnalités se sont quittées, non sans se promettre de se revoir régulièrement dans le cadre de cette collaboration Guinée-Banque Africaine de Développement.

AKIN Saliou, Journaliste, Conseiller en Communication et Relations Presse

Chef du Service Communication et Relations Publiques MPDE