CÉRÉMONIE DE PRISE DE FONCTIONS DU MINISTRE DE L’ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN

16

LE DOCTEUR LANCINÉ CONDE RASSURE

« NOUS NOUS DEVONS DE MIEUX ANTICIPER LES EVENEMENTS.’’ Ce sont là les propos du Docteur Lanciné Condé, le tout nouveau Ministre de l’Économie des Finances et du Plan lors de la cérémonie solennelle le portant à la tête dudit Ministère. »

Cette cérémonie officielle de prise de fonctions du Docteur Lanciné Condé, tout nouveau Ministre de l’Économie des Finances et du plan, s’est déroulée le lundi 1er novembre dernier dans les locaux dudit Ministère. Il a été officiellement installé par le ministre secrétaire général du gouvernement, en présence de plusieurs membres du gouvernement et du Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD).

C’est avec l’humilité qui le caractérise, que le Docteur Lanciné Condé a pris la parole lors de cette prise solennelle de fonctions pour exprimer toute sa gratitude au Président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, et au Premier ministre, Mohamed Béavogui, pour cette confiance placée en lui, pour mener à bon port ce département ministériel.

Et pour mériter cette confiance, le nouveau Ministre annonce que les orientations du président de la transition à savoir la lutte contre le népotisme et les conflits d’intérêt personnel sera son leitmotiv. Il a aussi annoncé s’investir personnellement et sans ménager d’efforts, dans la recherche des voies et moyens pour que les enfants de Guinée trouvent dans leur pays une éducation, des soins de santé appropriés et un cadre de vie sain.

Le nouveau ministre a en outre fait remarquer qu’au cours des dix dernières années, la Guinée a connu des progrès en matière de réforme du fonctionnement des administrations économiques et financières ainsi qu’en termes d’amélioration du climat des affaires, et que cependant, ces avancées ont besoin d’être renforcées et consolidées.

« Des marges importantes de progression peuvent être exploitées, notamment par rapport à la fixation des règles. Nous avons les meilleurs textes en Afrique, leur application nous cause des soucis. Également, en matière de renforcement de nos performances en termes de programmation et de suivi des actions de développement, nous nous devons de mieux anticiper les événements et d’envisager à l’avance les mesures de mitigation et leur incidence économique et financière. » Dixit le Docteur Lanciné Condé qui a rassuré de sa disponibilité pour chacun des travailleurs afin que l’Energie de tous aide à offrir aux populations les services publics auxquels ils ont légitimement droit.

Pour sa part, le Ministre Secrétaire Général du Gouvernement a indiqué les principaux défis auxquels devra faire face le département. Il s’agit parmi tant d’autres, de :

– Assurer une bonne planification des programmes et projets d’investissement public en adoptant une rigueur dans leur suivi-évaluation ;

– Contrôler rigoureusement le processus de passation des marchés publics ;

– Améliorer la mobilisation des ressources internes de l’Etat ;

– Appuyer les collectivités locales dans la réalisation de leur programme de développement.

Le Docteur Lanciné Condé venait ainsi de prendre la température dans un Ministère qui a pour principales missions l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de la politique du gouvernement dans les domaines économiques, des finances publiques et de la planification, dont l’importance est capitale pour le Comité National du Rassemblement pour le Développement.

In fine, le Ministre Secrétaire Général du Gouvernement, à la cloture des allocutions, a au nom du Chef de l’Etat et de son Premier Ministre, procédé à l’investiture solennelle du Dr. Lanciné Condé dans ses nouvelles fonctions de Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, une investiture qui à n’en point douter, augure une nouvelle aube pour la République de Guinée et pour ses fils.

AKIN Saliou

Chef Service Communication et Relations Publiques MPDE