CÉRÉMONIE DE REMISE D’ATTESTATIONS DE FIN DE FORMATION AU CPFP :

60

PÉMA GUILAVOGUI SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU MPDE

« Nous avons entièrement participé à la définition des objectifs assignés à ces différentes formations, cela participe de la modernisation de l’État. Il est important de soutenir les reformes déjà engagées, par la formation des cadres qui doivent au quotidien, exercer un certain nombre de fonctions permettant de sortir de l’ornière. Les modules qui sont définis dans la formation concourent aussi, à fortifier les bases des projets que nous concevons au MPDE. Nous sommes satisfaits de cette formation, Parce qu’il est important d’avoir des cadres compétents pour accompagner la mise en œuvre des projets. Nous sommes accompagnés par des partenaires stratégiques qui ont besoin de résultats, c’est pour cela qu’il est important que ce type de formations soient amplifiées. Parce que, tu ne peux pas faire un plan, si tu n’as   pas   de personnes bien formées pour accompagner la mise en œuvre des projets ».

Ces propos qui ont été tenus en sa qualité de représentant de sa Ministre Madame Kanny Diallo, par Péma Guilavogui numéro deux du Ministère du Plan et du Développement Économique, l’ont été lors de la cérémonie officielle de remise d’attestation de fin de formation à 100 lauréats de la première promotion du centre de perfectionnement en finances publiques(cpfp), Ce sont au total, cent auditeurs ont suivi avec succès du 8 janvier 2020 au 15 juin 2021, des enseignements dans chaque module conçu de manière à fournir des compétences essentielle à chacun des métiers correspondants.

 Les apprenants ont été formés dans quatre (4) modules à savoir : la gestion budgétaire, la comptabilité de l’État, la fiscalité et le contrôle des finances. Cette cérémonie qui s’est déroulée au siège de la direction du trésor et de la comptabilité publique est la preuve patente que gouvernement Guinéen s’est engagé depuis 2012, dans une perspective de Modernisation des finances publiques marquées par de multiples reformes.

 « C’est avec un autre visage que nous sortons de cette campagne de formation, un visage imbibé de couleurs variées, qui nous permettra de mieux puiser de cette source intarissable qu’est la culture des finances publiques. Nous sommes conscients et nous mesurons les défis à relever, c’est aussi l’occasion solennelle de vous réitérer notre disponibilité et engagement à servir valablement nos administrations respectives. Nous sollicitons l’appui des autorités que vous êtes pour la valorisation des cadres certifiés afin qu’ils puissent   mettre en œuvre leurs compétences et contribuer ainsi à améliorer les pratiques en matière de gestion des finances publiques ». Avait martelé Djibril Magassouba le porte-parole des apprenants à l’issue de cette cérémonie de remise d’attestations.

En sa qualité de représentant de l’Union Européenne, qui d’ailleurs accompagne la Guinée depuis 2012 dans la réforme des finances publiques, pour le bon fonctionnement de l’administration Guinéenne, l’Ambassadeur Joseph COLL s’est exprimé en ces termes : « Ce projet a tout d’abord élaboré un plan de formation relatif à l’amélioration des performances professionnelles des cadres sur l’ensemble de la chaîne des finances publiques. Et c’est ainsi que plus de 500 cadres ont bénéficiés à travers l’enseignement de 10 modules couvrant la chaîne des finances publiques. Douze stagiaires recrutés ont été formés à Ouagadougou et ont achevé leur cursus en septembre 2019, et deux jeunes cadres ont pu bénéficier de la formation dans le cadre du programme de formation en gestion des politiques économiques. Ce projet a fait émerger le premier centre de formation continue des hauts cadres guinéens de l’administration en gestion de finances publiques Pendant 1 an et demi ».

Ce centre de perfectionnement en finances publiques (CPFP) de la République de Guinée, continue de faire l’objet d’une approche participative et inclusive au sein du pool financier de l’État, à savoir les Ministères du Plan et du Développement Économique, du Budget et de l’Économie et des Finances. Ce centre de formation est le produit de la coopération entre la République de Guinée et l’Union Européenne pour accélérer la qualification des ressources humaines en matière de finances publiques.

Daouda Bah, SCRP