Autonomisation des filles et femmes en Guinée et démarrage imminent du Projet SWEED 2 : Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique a échangé avec une mission dépêchée par le Secrétariat Technique du Bureau Régional SWEED en Afrique de l’Ouest et du Centre et l’UNFPA Guinée.

237

C’est une étape importante de franchie vers le démarrage effectif des activités de la composante Guinée du Projet Régional d’Autonomisation des femmes et Dividende démographique au Sahel (SWEED2) financé par la Banque Mondiale en faveur de neuf (9) pays africains. Il s’agit de l’audience que Mme Kanny Diallo, Ministre du Plan et du Développement Economique a accordé le vendredi 18 juin 2021, à une importante mission dépêchée par le Secrétariat Technique du Bureau Régional SWEED en Afrique de l’Ouest et du Centre et de l’UNFPA Guinée. La mission comprenant, l’expert Consultant, Professeur Babacar FALL, Dr Olga Sankara, Représentante Adjointe de l’UNFPA en Guinée et Mr Safayou BAH, Coordonnateur du Projet SWEED en Guinée a été introduite, auprès de Mme la Ministre Kanny Diallo, par Mr Aliou DIALLO, Chef de la Division Études, Suivi et Évaluations à la Direction Nationale des Investissements Publics.

Une occasion mise à profit par l’expert Consultant, Pr FALL Babacar pour saluer le leadership et l’expertise de Mme la Ministre Kanny Diallo au sein du Comité Régional de Pilotage de ce projet panafricain dédié à l’autonomisation des femmes. « Nous attendons beaucoup de vous et de vos collègues ministres, sous le leadership du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé pour le lancement très prochain des activités de ce projet phare en Guinée. Ce projet de réduction des vulnérabilités et des inégalités de genre est en droite ligne avec la vision du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé qui avait souligné dans son discours d’investiture du 15 décembre 2020 que son mandat était placé sous le signe de la jeunesse, des femmes et des couches les vulnérables » affirmera Professeur Fall.

L’Expert Consultant FALL indiquera à Mme La Ministre du Plan que lui et son équipe de consultants travailleront avec les experts, techniciens et hauts cadres guinéens à préparer le lancement du projet et le démarrage de la Campagne Régionale et Nationale de communication sur le Thème principal « Education des filles et leadership féminin ». Au titre de ce projet, la Guinée a déjà beneficié d’un financement de 60 millions de dollars US dont 40 millions de dollars US sous forme de subvention. La zone d’intervention du projet SWEED va couvrir les régions de Labé, de Faranah et de Kankan. Il est envisagé à cet effet, l’organisation à Kindia du 22 au 26 juin 2021 d’un atelier d’écriture des sous-projets et des termes de références pour le recrutement d’ONGs de mise en œuvre du projet SWEED 2 en Guinée avec l’appui du Secrétariat Technique Régional du Projet SWEED et du Bureau UNFPA Guinée. Une approche qui permettra de poser tous les préalables pour la tenue de la première rencontre du Comité National de Pilotage qui doit valider les Plans de Travail Annuels 2021, la strategie de communication pour le changement social et de comportement (CCSC) et les sous-projets des composantes du Projet SWEED 2. « Nous sommes là pour accompagner la mise en œuvre de toutes ces activités et identifier des mesures pour accélérer le décollage du Projet SWEED 2 … Pour cela, nous comptons sur votre appui, vos orientations et conseils avisés » rajoutera Pr. FALL.

De son coté, Dr Olga Sankara, Représentante Adjointe de l’UNFPA en Guinée s’est félicitée de la qualité de la collaboration entre l’UNFPA et la Guinée, toute en appréciant la chaleur de l’accueil et les facilités qu’elle a reçu de la part de Mme la Ministre Kanny Diallo et de ses proches collaborateurs, depuis son arrivée en Guinée en janvier 2021. « Nous travaillons en parfaite synergie avec les cadres, l’équipe projet et les techniciens des différents ministères impliqués dans le programme d’assistance de l’UNFPA à la Guinée… Nous sollicitons aussi votre appui constant pour avancer dans les aspects de la contribution de la Guinée dans le financement non affecté de l’UNFPA » soulignera, Mme la Représentante Adjointe de l’UNFPA en Guinée.

En réponse, Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique dont le Département assure la coordination technique de ce projet multisectoriel s’est réjouie de cette visite et surtout de l’initiative prise au niveau régional. « Vous déployez des efforts exceptionnels pour nous accompagner dans la mise en œuvre rapide de ce projet important qui cible les filles et femmes ; une frange importante de la population au cœur des politiques publiques du Gouvernement conformément à la vision du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé » précisera Mme Kanny Diallo.

En outre, Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique a souligné « l’engagement de la Guinée à réussir le projet SWEED du fait de son caractère d’intégration africaine et de sa place dans la strategie de développement du capital humain, comme facteur central dans la capture du dividende démographique et l’accélération de la croissance économique et sociale du pays ». 

Par ailleurs, elle a insisté sur l’importance du travail des techniciens et des experts dans l’identification et la formulation des sous projets pour davantage d’efficacité et d’efficience lors de la mise en œuvre du projet SWEED 2 en Guinée. Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique a rassuré ses interlocuteurs sur les dispositions qu’elle entend prendre pour répondre aux attentes des partenaires avec la mise en place du Comité National de Pilotage et du Comité Technique du Projet SWEED 2 ainsi que la coordination entre les Départements ciblés (Plan et Développement Economique, Droits et Autonomisation des Femmes, Education et Alphabétisation, Santé, Jeunesse et Emploi) ainsi que les Départements ministériels partenaires ( Information et Communication, Affaires Sociales et Femmes, Culture, Justice et Administration du Territoire).

Mme Kanny Diallo a salué l’appui des Partenaires notamment la Banque Mondiale, l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), l’UNFPA et l’Union Africaine. Elle a rappelé la prise en compte de la dimension ‘’autonomisation des filles et femmes’’ dans le PNDES en cours d’élaboration pour 2021 2025 et invité à renforcer le dialogue inter institutionnel : « Au-delà du financement, la concertation permanente entre les partenaires et les acteurs est très important pour assurer la réussite du projet SWEED …il s’agit surtout de tirer profit de l’expérience des autres pays africains pour accélérer la mise en œuvre des activités programmées dans le pays » conclura-t-elle.

Enfin, Mme la Cheffe du Département du Plan et du Développement Economique a encouragé l’équipe d’experts et de hauts cadres à dérouler l’agenda des activités pour préparer dans les meilleurs délais, le lancement officiel du projet SWEDD 2 en Guinée. Cet important évènement sera alors, l’occasion d’une grande mobilisation politique pour l’engagement de l’Etat au plus haut niveau et clarifier les rôles et responsabilités de toutes les parties prenantes pour une mise en œuvre efficace du projet. En effet, le Projet SWEED 2 un laboratoire qui combine les interventions en éducation, en développement des compétences de vie, des qualifications professionnelles et en santé principalement dirigées vers les jeunes filles et les femmes visant l’autonomisation des filles et femmes pour la capture du dividende démographique.

A titre de rappel, la mission d’experts et les parties prenantes au projet travaillent à la rédaction des six (6) sous-projets et à l’élaboration des TDR pour le recrutement des ONG. Il s’agit :

  1. du sous projet « compétence de vie »visant à améliorer les compétences de vie et les connaissances en matière de droit en santé sexuelle et reproductive des adolescentes et des jeunes filles non scolarisées/déscolarisées dans les zones d’intervention du projet, d’ici 2023.
  2. du sous projet « autonomisation économique » visant à améliorer les capacités de production, le soutien aux initiatives économiques et l’insertion professionnelle des jeunes femmes non scolarisées ou déscolarisées, sans emploi pour l’accès à des revenus et à un travail décent.
  3. du sous projet « maintien des filles à l’école » qui vise à augmenter le taux de rétention des filles en améliorant l’accès des filles à l’enseignement secondaire et l’accroissement de la performance des filles, luttant contre les mariages précoces en apportant un soutien pédagogique aux filles en difficultés et en créant un environnement favorable au maintien des filles à l’école.

  1. du sous projet « Lutte contre les violences basées sur le genre » qui se concentrera sur les activités de prévention et de réponse à la violence liée au sexe, y compris l’activation d’un système de référence pour les victimes des violences liées au sexe (fournissant des conseils juridiques, psycho sociaux) dans les 153 communautés rurales de la zone d’intervention du projet.
  2. du sous projet « Prestation des soins de santé » qui vise l’amélioration des compétences à la vie et la connaissance des services de santé de la reproduction notamment l’augmentation de l’utilisation de la contraception moderne et approvisionnement des services et produits de santé de la reproduction des structures de santé au dernier Km.
  3. du sous projet « Plaidoyer et Dividende démographique » qui visera le renforcement des capacités nationales et celles des structures statistiques nationales ainsi que les acteurs impliqués dans les processus de planification et de plaidoyer à tous les niveaux : autorités locales, instituts de recherche et de formation, institutions, société civile, y compris les organisations de jeunesse, les chefs religieux et communautaires et autres acteurs intervenant sur les questions de population et de dividende démographique.

A préciser enfin que le lancement officiel du Projet SWEED 2 marquera aussi le démarrage de la campagne d’information et de communication Stronger Together sur le thème « Education des filles et leadership au féminin ».

Service Communication, Relations Publiques MPDE.