Discours de Madame Kanny Diallo, Ministre du Plan et du Développement Economique, à la cérémonie de remise de 56 camions de collecte et de ramassage d’ordures offerts par la BID et ses partenaires à la Guinée.

106

Excellence Monsieur le Président de République, Chef de l’Etat ;

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;

Monsieur le Représentant du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID) ;

Monsieur le Représentant de Lives and Livelihoods Fund (LLF) ;

Mesdames et Messieurs les Représentants des Partenaires Techniques et Financiers ;

Mesdames et Messieurs les hauts cadres de l’Administration ;

Mesdames et Messieurs,

  1. C’est pour moi un agréable devoir de prendre la parole à cette cérémonie solennelle de remise de 56 camions de collecte et de ramassage d’ordures dans la ville de Conakry.
  2. Je voudrais avant tout remercier et rendre un vibrant hommage à Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Professeur Alpha CONDE, qui a bien voulu honorer de sa présence l’événement de ce jour. C’est le témoignage éloquent, de l’importance qu’il attache au bien-être des populations et au partenariat de qualité qui existe entre la République de Guinée et la Banque Islamique de Développement.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Distingués invités,

  1. La présente cérémonie s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Assainissement de Conakry (PAC) qui vise à faire de notre capitale l’une des plus attrayantes villes de l’Afrique de l’Ouest.
  2. D’un coût de 54 millions de dollars des États-Unis, le projet est destiné à créer dans la ville de Conakry, les conditions nécessaires pour le drainage des eaux pluviales, l’assainissement des eaux usées, la collecte, le ramassage et le traitement effectif des déchets solides à travers notamment la réhabilitation de la décharge de la minière.
  3. Inscrit au Programme National d’Investissements 2016-2020, ce projet contribue à la réalisation du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES), à travers son pilier 3 : Développement Inclusif du Capital Humain. Ce pilier vise l’amélioration de la santé, du cadre de vie et du bien-être des populations guinéennes.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Distingués invités,                                                                      

  1. Outre les 56 camions, que nous réceptionnons ce jour, les activités programmées dans le cadre de ce projet avant fin 2022, date limite de clôture, comprennent les volets ci-après :
    • la fourniture de quatre (04) engins lourds pour la gestion des ordures à la décharge de la minière ;
    • la fourniture de 20.000 poubelles de 200 litres ;
    • la construction de 56 km de canaux primaires, secondaires et tertiaires en béton armé ; et
    • la réhabilitation de deux (02) stations de boues de vidange de 250 m3 par jour.
  2. Les effets escomptés du projet, se résument comme suit :
    • 000 foyers au moins, bénéficient d’ici à la fin du projet, d’un ramassage régulier des déchets solides.
    • Les habitants des communes de Matoto et Ratoma sont protégés contre les inondations et leurs conséquences, notamment les pertes en vie humaines et en biens matériels.
    • Les entreprises de vidange de fosses septiques bénéficient de sites de dépotage hygiéniques et améliorés. Il est attendu que le traitement des boues de vidange augmente de 0 m3 en 2017 à 500 m3 par jour en 2025.
    • La réduction de la prévalence des maladies hydriques de moitié pour les enfants âgés de moins de cinq ans ; ainsi que du nombre de cas de paludisme qui devrait baisser également de moitié.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Distingués invités,

  1. A ce stade de mon intervention, vous permettrez de faire remarquer que, c’est pour la première fois, depuis le démarrage de notre coopération, que les engagements du Groupe de la Banque Islamique de Développement atteignent 1,4 milliard de dollars des États-Unis, avec un portefeuille actif de projets et programmes qui s’élève à sept cent trente millions de dollars (730 000 000). Ce portefeuille couvre l’ensemble des secteurs économiques en particulier l’agriculture, l’énergie, le transport, la santé, l’eau urbaine et l’assainissement. Un tel niveau d’engagement traduit la confiance de l’Institution en notre pays.
  2. C’est le lieu de remercier le Groupe de la Banque Islamique de Développement et les différents donateurs du Fonds Lives and Livelihoods Fund (LLF) à savoir :
    • le Fonds d’Abu Dhabi pour le Développement ;
    • le Fonds de Solidarité Islamique pour le Développement ;
    • le Fonds du Développement du Qatar
    • la Fondation Bill et Mélinda Gates ; et
    • le Centre d’Aide humanitaire et de Secours du Roi Salman.

Excellence Monsieur le Président de République,

Distingués invités,

  1. Avant de clore mon propos, je voudrais profiter une nouvelle fois de cette tribune, au nom de son excellence Monsieur le Président de la République, Professeur Alpha Condé, et de Monsieur le Premier Ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana, pour exprimer réitérer nos chaleureux remerciements à Son Excellence Dr. Bandar Hajjar, Président du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID) pour l’appui inestimable de son Institution aux efforts du Gouvernement pour lutter contre la pauvreté et pour assurer le bien-être des populations guinéennes sans exclusive.
  2. Je voudrais aussi manifester ma reconnaissance à l’équipe locale de la BID, pour la qualité du travail abattu au quotidien.

Je vous remercie !