Mme la Ministre Kanny participe à la réunion virtuelle extraordinaire du Conseil des Gouverneurs du Groupe de la BAD

46

Mme la Gouverneure pays pour la BAD, Kanny Diallo participe aux travaux de la Septième Réunion Extraordinaire des Conseils des Gouverneurs de la Banque Africaine de Développement et à la Première Réunion Extraordinaire du Conseil des Gouverneurs du Fonds de l’Institution panafricaine de financement du développement.

Mme Kanny Diallo, Gouverneure pays de la BAD en visio conférence BAD, le 5 mars 2021.

C’est en sa qualité de Gouverneure pays du Groupe de la BAD en Guinée que Mme Kanny Diallo, Ministre du Plan et du Développement Economique a pris une part active aux travaux de la Septième Réunion Extraordinaire des Conseils des Gouverneurs de la Banque et à la Première Réunion Extraordinaire du Conseil des Gouverneurs du Fonds, le vendredi 05 mars 2021. Des assises tenues (en mode virtuel) avec pour ordre du jour des questions d’urgence liées notamment à :

  1. l’Accord général de coopération entre la République de Corée et la Banque africaine de développement et le Fonds africain de développement ;
  2. Proposition de prolongation de la durée du Fonds spécial du Mécanisme de préparation des projets d’infrastructure du NEPAD (Fonds spécial NEPAD-IPPF);
  3. Proposition de création du Fonds Canada-BAD pour le climat;
  4. Statut du personnel de la Banque africaine de développement; et
  5. Restitution à la Banque et annulation des actions souscrites par la Suède dans le cadre du capital conditionnel sans droit de vote fourni à la Banque par la Suède dans le cadre de Mesures provisoires pour la Septième Augmentation générale du capital.

Mme la Ministre Kanny Diallo et ses collègues Gouverneurs ont longuement débattu de ces sujets en présence du Président du Groupe de la Banque Africaine du Développement, Dr Adesina. Ci-dessous, le contenue du Communiqué de presse officiel qui a sanctionné les travaux de la septième réunion extraordinaire du Conseil des Gouverneurs de la Banque Africaine de Developpement et de la première réunion extraordinaire du Conseil des Gouverneurs du Fonds Africain de Developpement tenue en format virtuel le 5 mars 2021.

Nous, Gouverneurs, représentant les pays membres de la Banque africaine de développement et les États participants du Fonds africain de développement, réunis en mode virtuel dans le cadre de la Septième réunion extraordinaire du Conseil des gouverneurs de la Banque africaine de développement (la Banque) et de la Première réunion extraordinaire du Conseil des gouverneurs du Fonds africain de développement (le Fonds) le 5 mars 2021, sous la présidence de Son Excellence Madame KANE AICHATOU BOULAMA, Gouverneur pour le Niger et deuxième Vice-présidente des Conseils des gouverneurs:

  1. Félicitons les Conseils d’administration et la Direction de la Banque pour leur gestion prudente des finances de la Banque durant la pandémie de COVID-19 qui a entraîné une crise économique et financière, ainsi que pour le soutien apporté aux Pays membres régionaux (PMR) tout en assurant le maintien de la note « AAA » de la Banque auprès de toutes les agences mondiales de notation ;
  2. Prenons acte de l’importance de protéger la note « AAA » de la Banque africaine de développement ;
  3. Â cet égard, nous avons approuvé une proposition concernant une Augmentation spéciale du capital de la Banque africaine de développement – capital appelable temporaire avec droit de vote, en tant que mesure exceptionnelle et temporaire visant à augmenter le stock de capital appelable de la Banque afin d’éviter que les agences de notation n’abaissent la note de la Banque en cas d’événement entraînant une réduction significative du stock du capital appelable noté « AAA » de la Banque ;
  4. Remercions les gouvernements de l’Allemagne, du Danemark, du Luxembourg et de la Suède, pour avoir manifesté leur volonté de mettre à disposition le capital spécial appelable temporaire, en particulier dans le contexte économique et financier difficile actuel, et exprimons notre gratitude envers ces gouvernements, à titres individuel et collectif ;
  5. Réitérons notre gratitude envers les gouvernements du Canada et du Royaume de Suède, qui ont fourni antérieurement du capital appelable temporaire et autorisé le remboursement et l’annulation, sur le capital-actions total autorisé de la Banque, des actions supplémentaires sans droit de vote souscrites par le Canada et le Royaume de Suède dans le cadre de mesures provisoires dans l’attente de l’aboutissement de la Septième augmentation générale de capital (AGC-VII) ;
  6. Félicitons les Conseils d’administration et la Direction de la Banque pour leur réponse rapide à la pandémie de COVID-19 par la mise en place de la Facilité pour la réponse à la crise (CRF), qui a permis de mobiliser les ressources de la Banque pour soutenir les efforts déployés par les PMR face à la crise sociale et économique. Nous invitons la Banque à continuer son soutien aux PMR en étroite coordination avec les autres Institutions Financières Internationales (IFI) et les partenaires au développement ;
  7. Tout en appréciant les efforts louables déployés par les Conseils d’administration et la Direction pour ajuster les opérations de la Banque, notamment par la réduction des objectifs de prêt, l’annulation de prêts et le report des décaissements, nous reconnaissons les contraintes actuelles et, par conséquent, demandons aux Conseils d’administration et à la Direction de présenter, lors de la prochaine Assemblée annuelle des Conseils des gouverneurs, une analyse actualisée de la situation financière de la Banque, ainsi que des options plus élaborées pour garantir que la capacité financière de la Banque est adéquate pour poursuivre ses activités et remplir son mandat de développement. Nous réitérons l’importance d’effectuer les paiements pour l’AGC-VII à temps et saluons les efforts des actionnaires qui pourront accélérer leurs paiements ;
  8. Avons approuvé l’Accord général de coopération entre le gouvernement de la République de Corée, la Banque africaine de développement et le Fonds africain de développement. Nous remercions la République de Corée pour le soutien qu’elle continue à accorder au Groupe de la Banque par le biais du fonds fiduciaire bilatéral, qui a joué et continuera de jouer un rôle essentiel dans le renforcement de la coopération technique dans les domaines des infrastructures et des ressources naturelles, des technologies de l’information et de la communication et du développement agricole sur le continent africain ;
  9. Avons approuvé la création du Fonds climatique Canada-Banque africaine de développement, un fonds spécial dont la durée prévue est de 30 ans et qui effectuera des investissements par emprunt à grande échelle et à long terme, complétés par une assistance technique sous forme de dons dans les domaines de l’atténuation et de l’adaptation au climat dans divers secteurs économiques des PMR. Nous saluons cette réalisation importante et encourageons le Groupe de la Banque à intensifier ses efforts pour mobiliser des ressources supplémentaires afin de respecter son engagement d’approuver des projets d’adaptation au changement climatique et d’atténuation de ses effets à hauteur de 25 milliards de dollars des Etats Unis d’ici fin 2025 ;
  10. Avons entériné le Statut révisé du personnel de la Banque africaine de développement déjà approuvé par le Conseil d’administration et appelons à sa mise en oeuvre effective. Nous apprécions les changements en cours visant à enraciner une forte culture de la performance et à promouvoir l’efficacité conformément aux meilleures normes internationales,
  11. Avons souligné l’importance des projets d’infrastructure régionaux et, à cet égard, avons approuvé la prorogation de la durée du Fonds spécial du Mécanisme de financement de la préparation des projets d’infrastructures du NEPAD de 15 ans, à compter du 8 septembre 2020. Nous encourageons la Banque à redoubler d’efforts pour mobiliser des ressources supplémentaires pour le Fonds, y compris en faisant appel aux PMR pour contribuer au Fonds.

objectifs de prêt, l’annulation de prêts et le report des décaissements, nous reconnaissons les contraintes actuelles et, par conséquent, demandons aux Conseils d’administration et à la Direction de présenter, lors de la prochaine Assemblée annuelle des Conseils des gouverneurs, une analyse actualisée de la situation financière de la Banque, ainsi que des options plus élaborées pour garantir que la capacité financière de la Banque est adéquate pour poursuivre ses activités et remplir son mandat de développement. Nous réitérons l’importance d’effectuer les paiements pour l’AGC-VII à temps et saluons les efforts des actionnaires qui pourront accélérer leurs paiements ;

  1. Avons approuvé l’Accord général de coopération entre le gouvernement de la République de Corée, la Banque africaine de développement et le Fonds africain de développement. Nous remercions la République de Corée pour le soutien qu’elle continue à accorder au Groupe de la Banque par le biais du fonds fiduciaire bilatéral, qui a joué et continuera de jouer un rôle essentiel dans le renforcement de la coopération technique dans les domaines des infrastructures et des ressources naturelles, des technologies de l’information et de la communication et du développement agricole sur le continent africain ;
  2. Avons approuvé la création du Fonds climatique Canada-Banque africaine de développement, un fonds spécial dont la durée prévue est de 30 ans et qui effectuera des investissements par emprunt à grande échelle et à long terme, complétés par une assistance technique sous forme de dons dans les domaines de l’atténuation et de l’adaptation au climat dans divers secteurs économiques des PMR. Nous saluons cette réalisation importante et encourageons le Groupe de la Banque à intensifier ses efforts pour mobiliser des ressources supplémentaires afin de respecter son engagement d’approuver des projets d’adaptation au changement climatique et d’atténuation de ses effets à hauteur de 25 milliards de dollars des Etats Unis d’ici fin 2025 ;
  3. Avons entériné le Statut révisé du personnel de la Banque africaine de développement déjà approuvé par le Conseil d’administration et appelons à sa mise en oeuvre effective. Nous apprécions les changements en cours visant à enraciner une forte culture de la performance et à promouvoir l’efficacité conformément aux meilleures normes internationales,
  4. Avons souligné l’importance des projets d’infrastructure régionaux et, à cet égard, avons approuvé la prorogation de la durée du Fonds spécial du Mécanisme de financement de la préparation des projets d’infrastructures du NEPAD de 15 ans, à compter du 8 septembre 2020. Nous encourageons la Banque à redoubler d’efforts pour mobiliser des ressources supplémentaires pour le Fonds, y compris en faisant appel aux PMR pour contribuer au Fonds.

Synthèse : Service Communication, Relations Publiques MPDE