Assemblées annuelles 2020 du Groupe de la BAD : La Ministre, Kanny DIALLO a participé aux travaux techniques et réunions statutaires des Conseils des Gouverneurs

73

Madame la Ministre du Plan et du Développement Economique, en sa qualité de Gouverneure du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour la Guinée, a participé aux Assemblées annuelles de l’Institution qui se sont déroulées, les 26 et 27 août 2020. Pour la première fois dans l’histoire de cette Institution, les Assemblées annuelles se sont tenues en mode virtuel, dans le respect des consignes de distanciation physique imposées par la lutte contre la pandémie de Covid-19. Le dialogue des Gouverneurs et l’élection du Président de l’Institution ont été les priorités de l’ordre du jour de ces Assemblées.

Le dialogue des Gouverneurs est un événement clé des Assemblées annuelles du Groupe la BAD. Il avait été essentiellement axé sur les progrès réalisés dans le cadre du programme de réformes prioritaires de la septième Augmentation Générale du Capital de l’Institution. Ce cadre de dialogue a permis à la Ministre Kanny DIALLO et à ses pairs, d’échanger avec le Président et la haute Direction de la Banque sur des questions d’importance stratégique pour le continent et pour la Banque. Il leur a permis également de faire connaître leurs idées et leurs perspectives sur la Banque et les préoccupations les plus urgentes du continent.

Le Président Adesina réélu à la tête de la BAD.

A l’issu d’un scrutin, Mme la Ministre Kanny Diallo, Gouverneure Pays de la BAD et ses pairs ont accordé (à l’unanimité) un second mandat au président sortant. En effet, l’année 2020 a coïncidé avec l’année d’élection du Président de l’Institution. C’est par un vote électronique intervenu à l’issue de deux (2) jours d’intenses travaux « par visioconférence », que Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique, Mme Kanny Diallo, Gouverneure pays de la BAD et ses pairs (africains et non africains) ont renouvelé leur confiance au Président sortant. Candidat unique à sa propre succession, le Nigérian Akinwumi ADESINA a été réélu à l’unanimité du corps électoral de l’Institution, le jeudi 27 août 2020. Il est entré en fonction officiellement, le 1er septembre 2020 pour le compte d’un second mandat de cinq (5) ans.

De toute évidence, cette réélection sonne, comme une consécration pour le Président sortant, qui avait fait l’objet, ces 3 derniers mois, d’accusations de mauvaise gouvernance par des lanceurs d’alerte. Mais, l’homme qui n’a jamais douté de sa gestion, encore moins de sa conduite à la tête de cette prestigieuse Institution avait été blanchi par un comité d’experts présidé par l’Irlandaise Mary Robinson avant d’être finalement choisi (en février 2020) par le comité en charge de l’élection, « comme candidat unique à la présidence ».

Après ce plébiscite inédit depuis la création de l’Institution, le Dr Akinwumi ADESINA a entamé, depuis le 1er septembre 2020, un second mandat à la tête du Groupe de la BAD. Son grand défi sera de soutenir le relèvement des économies africaines mises à mal par les effets dévastateurs de la pandémie de COVID 19. A cet égard, la BAD a, d’ores et déjà, mis en place une Facilité de Réponse Covid doté d’un fonds de dix (10) milliards de dollars USD assorti d’un emprunt de trois (3) milliards de dollars USD sur le marché international, indiquera le Patron de la BAD en session virtuelle, devant les Gouverneurs.

Le candidat-Président plébiscité qui a reçu le soutien total de la Guinée, avait salué d’emblée « le choix de la continuité et la garantie de la stabilité de l’Institution » fait par le Conseil des Gouverneurs, au nom des actionnaires qui n’ont pas manqué d’apprécier les performances affichées par la BAD sous le leadership du Président ADESINA qui, faudrait-il le rappeler, a été élu pour la première fois en mai 2015. Grâce aux High 5, ce leadership s’est traduit en des réalisations qui transforment progressivement les structures économiques du continent, en même temps, qu’elles contribuent grandement à l’amélioration des conditions de vie de ses populations.

Toujours au titre de ses performances, il y a « […] la 7ème augmentation générale de capital, consistant en une injection sans précédent dans l’histoire de la Banque, de 115 milliards de dollars des Etats-Unis et  la 15ème reconstitution du Fonds Africain de Développement (FAD-15), à hauteur de 7,5 milliards de dollars des États-Unis, une enveloppe supérieure de 28 % à celle de la précédente reconstitution. Sur le plan de la solvabilité financière, la Banque, grâce à lui, a conservé son triple-A, attribué par les principales agences de notation mondiales. Il s’agit là, d’un bilan globalement positif à l’image de la bonne gouvernance qui a caractérisé les 5 dernières années de la présidence en cours de la Banque » soutiendra, Mme la Ministre, Kanny Diallo, Gouverneure pays pour la BAD en Guinée.

Des ressources conséquentes pour aider le continent à se relever avec audace et intelligence afin qu’il soit toujours en capacité, de poursuivre et parachever les High 5 dans la perspective d’«  une croissance inclusive et de qualité, la santé, le climat et l’environnement » souligne, le Président réélu. Le Dr Adesina, (grand tribun) s’est engagé à renforcer le dispositif de Gouvernance et d’éthique au sein de la Banque panafricaine et surtout à œuvrer pour rassembler davantage la famille des actionnaires régionaux et non régionaux : « la BAD aura besoin de chacun et de tous, c’est dans l’unité que nous puisons notre force pour une grande efficacité et un grand impact de nos actions en faveur de l’Afrique» affirmera-t-il, en conclusion.

Il est important de préciser que le Groupe de la BAD a accueilli en son sein, lors de ses assises, un 81 ème pays membre, à l’occurrence la République d’Irlande. Par ailleurs, Mme Nialen Kaba, la Ministre ivoirienne du Plan, Présidente du Conseil des Gouverneurs de la BAD, qui a conduit avec brio ses assises virtuelles à partir d’Abidjan, cède le témoin au Ministre Ghanéen des Finances, Kenneth Ofori Atta dont le pays, va accueillir, en mai 2021, les 56 ème Assemblées Annuelles de la BAD.

 

 

« C’est l’occasion pour moi d’exprimer la gratitude du Chef de l’Etat et du Gouvernement guinéen à l’endroit de la Banque Africaine de Développement pour son appui constant aux efforts de développement de la Guinée, en particulier dans sa lutte contre la COVID-19 » conclura, Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique dans son message au Conseil des Gouverneurs, réunis au titre de ces Assemblées Annuelles de la BAD.

  Service de Communication MPDE.