Réunion virtuelle des Gouverneurs du Groupe africain au FMI et à la Banque Mondiale : Madame Kanny Diallo, Gouverneur pays, plaide en faveur de l’appui au renforcement des capacités et l’intégration des économies des pays africains.

63

En prélude aux Assemblées annuelles du Groupe de la Banque Mondiale (BM) et du Fonds Monétaire International (FMI), Madame la Ministre du Plan et du Developpement Economique a participé le jeudi 6 aout 2020, par visio conférence, au traditionnel Caucus africain. Une réunion virtuelle axée sur le thème : « Protéger le capital humain de l’Afrique face à la COVID-19 : sauver des vies, préserver le bien-être, sauvegarder la productivité et l’emploi ». La conférence 2020 du Groupe africain a été une occasion privilégiée pour Madame la Ministre Kanny Diallo et pairs Gouverneurs africains du Groupe de la Banque Mondiale et du FMI ainsi que  les dirigeants de grandes organisations internationales et régionales de se retrouver et d’échanger afin de contribuer au renforcement de la riposte à la pandémie de COVID-19 sur le continent africain et de promouvoir une reprise durable.

La rencontre a ainsi permis aux pays africains de présenter leurs expériences dans la gestion de la crise et de partager les expériences et les meilleures pratiques de gestion et de prévention. Elle a également permis d’évaluer l’efficacité de l’aide (réponses et coordination) aux niveaux national, régional et international et d’ouvrir la voie à une reprise rapide et durable après la pandémie.

Après les présentations, en session plénière, de la direction de la Banque Mondiale et du FMI, les participants ont pris part à des discussions qui ont porté sur un large éventail de sujets stratégiques et spécifiquement sur l’adéquation entre les réponses stratégiques actuelles et futures et qui ont permis de parvenir à un consensus sur un ensemble de mesures à mettre en œuvre à court, moyen et long terme au niveau national et/ou régional.

Cette conférence a aussi posé les bases de la préparation d’un Mémorandum à l’attention des responsables des Institutions de Bretton Woods dans le contexte des Assemblées annuelles de 2020 du FMI et du Groupe de la Banque Mondiale. A cet égard, Madame la Ministre du Plan et du Développement Economique, Gouverneure de la Banque Mondiale pour la Guinée, pour sa part, est intervenue sur l’appui au renforcement des capacités et celui à l’intégration des économies des pays africains.

En ce qui concerne le renforcement des capacités, Madame la Ministre Kanny Diallo a souligné que le déficit de capacités touche tous les pays africains et tous les secteurs à des degrés divers dont entres autres : la diversification de leur économie, l’amélioration du climat d’investissement, le renforcement des capacités institutionnelles, la gestion des finances publiques, la gestion de la dette, les marchés publics. Elle a indiqué que la mise en œuvre avec succès de ces réformes nécessite d’importantes capacités et qu’il est impératif pour le FMI et le Groupe de la Banque Mondiale d’aider les pays africains à développer les capacités humaines, organisationnelles et institutionnelles nécessaires pour mener à bien leur programme de développement.

Concernant l’intégration des économies africaines, Madame la Ministre a soutenu qu’elle est essentielle pour créer des économies d’échelle et autres synergies afin de mieux se protéger contre les effets néfastes des chocs extérieurs. Etant donné que cette dimension figure parmi les axes stratégiques de la Vision des Institutions de Bretton Woods, Madame la Ministre du Plan et du Développement a suggéré  une intensification de leurs efforts en vue de renforcer l’intégration régionale entre les pays africains.