Une mission de la Banque Mondiale en Guinée

32

Une grande Mission de la Banque Mondiale dirigée par son Vice-Président pour l’Afrique, Mr Hafez Ghanem a séjourné récemment en Guinée. Cette mission précédée par une équipe d’experts conduite par Mme Coralie Gevers, nouvelle Directrice des Opérations pour la Guinée ainsi que l’Administrateur Pays à la Banque Mondiale, Mr Jean Claude TCHATCHOUANG avait eu une importante séance de travail, le lundi 29 juillet avec Mme la Ministre Kanny Diallo et son Cabinet. Des discussions  techniques au tour du dialogue pays, du portefeuille des projets et des perspectives de renforcement du partenariat avec le groupe de la banque mondiale.

 « C’est un grand honneur et un privilège de vous recevoir en Guinée » affirmera d’entrée, Mme la Gouverneure Pays de la Banque Mondiale qui soulignera, à l’attention de son illustre hôte et de sa suite de hauts fonctionnaires et d’experts « toute la satisfaction du Gouvernement et surtout de son Département pour la qualité du Dialogue avec l’équipe pays et les avancées enregistrées dans la gestion du portefeuille de projets appuyés par la Banque en Guinée, notamment dans l’amélioration remarquable du taux de décaissement passé de 7% , il y ‘a deux ans, à 40%  de nos jours ». Un signe de vitalité et de qualité grâce, rappellera-t-elle, « à la synergie d’action et au travail de suivi avec l’équipe de la Banque, le tout appuyé par les reformes d’envergures initiées par le Chef de l’Etat et mises en œuvre par le Gouvernement » sous la coordination du Ministère du Plan et du Développement Economique.

Mme Kanny Diallo fera par la suite, un survol du cadre macroéconomique, brossera la situation du programme avec le FMI ainsi que le point sur l’appui budgétaire sollicité par le Gouvernement auprès de la Banque. Elle apportera également un éclairage à l’équipe du Vice-Président Ghanem sur le Programme Indicatif 2019-2020, le niveau de mobilisation des ressources du PNDES (près de  9 milliards de dollars US à date), les contraintes affectant le portefeuille (25 projets au total) notamment le secteur de l’électricité ainsi que les mesures pour accroitre sa performance en lien avec le dialogue pays.

Au terme de cet exposé liminaire, le Vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Afrique se dira « très impressionné par les avancées en matière de gestion du portefeuille et notamment les progrès enregistrés dans l’augmentation de la capacité de décaissement des ressources affichée ces dernières années par la Guinée grâce au dynamisme de Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique et des équipes des départements sectoriels appuyés par l’équipe pays de la Banque en Guinée ».  Hafez Ghanem rassura, en affirmant que son équipe « va tout faire pour maintenir l’élan pris pour préserver et renforcer les acquis dans la gestion du portefeuille et le dialogue pays ». Le Vice-Président de la Banque Mondiale plaidera surtout en faveur de la consolidation de l’actuel portefeuille en s’appuyant sur des projets novateurs comme ceux touchant à l’autonomisation des femmes avec des filets de sécurité conditionnés en lien avec la fragilité et la pauvreté. Mr Ghanem a encouragé le Gouvernement à fournir davantage d’efforts dans la mobilisation de ressources internes à travers l’e-gouvernance ou l’économie numérique et surtout en prenant des mesures hardies dans la gestion du secteur de l’électricité. En guise d’appui, et signe de la confiance que la Banque place en la Guinée, l’Institution de Bretton Woods a signé avec le Gouvernement guinéen, deux accords le lundi 29 juillet 2019. Deux accords d’un montant global de 80 millions de dollars US couvrant l’appui au projet de renforcement de la compétitivité des micros, petites et moyennes entreprises ainsi que le soutien à l’enseignement préscolaire et fondamental. Des projets composantes majeures du PNDES 2016-2020.

Enfin, Mme la Ministre du Plan et du Développement Economique s’est vivement félicitée, du fait « qu’au de-là de l’appui financier, il y a l’assistance technique et la qualité de l’accompagnement du Groupe de la Banque Mondiale en vers la Guinée ».