Discours de clôture atelier SIGPIP Coyah

49

REPUBLIQUE DE GUINEE
Travail – Justice – Solidarité

MINISTÈRE DU PLAN & DU DÉVELOPPEMENT ECONOMIQUE

EN PARTENARIAT AVEC

atelier de formation sur LES OUTILS DE LA GETION AXEE SUR LES RESULTATS POUR l’appropriation de la plateforme SIGPIP

KINDIA, DU 15 AU 25 MAI 2019

 Coyah, DU 10 AU 20 Juin 2019

discouRS DE MADAME LA MINISTRE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

Coyah, le 20 juiN 2019

 

Monsieur le préfet de Coyah,

Monsieur le représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement,

Monsieur le représentant de la Banque Africaine de Développement (BAD),

Messieurs les formateurs de CESS Institute,

Mesdames et Messieurs les participants à l’atelier de formation,


Mesdames et Messieurs,

Nous voici aux termes de l’atelier de formation sur les « Outils de la Gestion axée sur les résultats pour l’appropriation de la plateforme SIGPIP » qui s’est tenu en deux étapes. D’abord, du 15 au 25 mai 2019 à Kindia, puis du 10 au 20 juin 2019 à Coyah.

La tenue de cet atelier nous a été profitable à double titre. D’une part, cette formation a été l’occasion de vulgariser la Nouvelle vision des autorités en matière de Gestion des investissements publics en République de Guinée (notamment la plateforme SIGPIP), dans un esprit de responsabilité partagée. D’autre part, elle a permis aux participants notamment les acteurs de la chaîne PPBSE d’acquérir des connaissances précieuses en matière de Gestion de projets publics et de les appliquer à la plateforme SIGPIP.

  • Mesdames et Messieurs,

Les besoins des populations en matière d’emploi, de santé, d’éducation, bref de bien-être sont en progression rapide. Cette situation est exacerbée, entre autres, par la mondialisation des économies, les crises économiques et financières, les catastrophes naturelles, et la faiblesse des outils de gestion des projets/programmes de développement ces dernières années.

Partout dans le monde en développement, de plus en plus l’efficacité des outils de préparation, d’exécution et de suivi des Investissements Publics sont remises en cause. Cette situation a amené les autorités guinéennes,  à repenser la méthode d’élaboration du PIP et de son suivi-évaluation, centrée sur une informatisation de l’ensemble des étapes.

Ce nouveau paradigme, traduisant la volonté du Président de la République, son Excellence le Professeur Alpha Condé à relever les défis du développement inclusif au service de la population guinéenne, constitue désormais un cadre de référence pour l’ensemble des acteurs impliqués dans la chaîne PPBSE.

  • Mesdames et Messieurs,

En choisissant de réunir l’ensemble des cadres de la Direction Nationale des Investissements Publics, les unités de gestion des projets (UGP) et les Bureaux de Stratégie de Développement (BSD), le Ministère du Plan et du Développement Economique a opté pour une approche participative et de synergie entre toutes les structures engagées dans le processus de gestion des investissements publics en Guinée.

C’est pourquoi, chacun en ce qui lui concerne doit comprendre qu’il est la cheville ouvrière de la plateforme SIGPIP. Je vous exhorte donc vivement à l’alimenter convenablement, en fournissant le maximum d’informations pertinentes relatives aux projets respectifs. Désormais, vous constituez le noyau dur de la vulgarisation de la plateforme SIGPIP auprès de tous les acteurs nationaux et internationaux.

  • Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi au nom du Président de la République, Professeur Alpha Condé de remercier nos partenaires techniques et financiers, notamment la BAD et le PNUD qui ne cessent de nous accompagner dans le financement de nos projets de développement ; à la firme CESS Institute pour ses efforts constants dans le déploiement de cette plateforme ; et à l’ensemble des participants à ces ateliers.

Mesdames et Messieurs,

Au regard de ce qui précède, il ne reste qu’à souhaiter que les outils ainsi mis à la disposition des participants, fassent l’objet de restitution au sein de leurs Départements respectifs de sorte à faciliter des prochaines programmations des projets du PIP dans la plateforme SIGPIP, et surtout de faire de la Guinée l’une des premières expériences réussies de cet outil dans le monde en développement.

C’est donc sur cette note d’espoir que je déclare clos l’atelier de formation sur « Outils de la Gestion axée sur les résultats pour l’appropriation de la plateforme SIGPIP ».

Je vous remercie.